Juin 21

Le pain fait maison au levain naturel : avantages nutritionnels

Share

J’étais consommatrice de pain au levain artisanal depuis plusieurs années quand en 2013, pour une raison de budget et de changement de lieu de vie, j’ai commencé à consommer mon pain fait maison au levain naturel. Depuis c’est devenu un rituel 🙂

Il faut dire qu’il a beaucoup pour plaire : une croûte croquante, surtout l’hiver quand il est cuit au feu de bois ;  une longue conservation (environ 8 jours), il est digeste et nourrissant et les amateurs reconnaissent sa légère et subtile saveur aigre. Car il a ce grand avantage d’être fait à partir d’un levain qui « pousse » dans ma cuisine.

  • Est-ce vraiment le meilleur des pains pour tout le monde ?

Une amélioration reste pour moi à apporter, celle de pouvoir utiliser une farine de blé ancienne, pauvre en gluten. Autrement dit même si j’utilise des farines bio, j’ai conscience que ces céréales  ont été modifiés et pour le moment cette recette, non optimale, ne fait que limiter les dégâts nutritionnels et financiers de la consommation de pain industriel. D’autres recettes sans gluten et sans céréales existent et je souhaite les tester à l’avenir.

Le blé moderne est une matière première sur laquelle les grandes banques mondiales spéculent. Notre santé n’intéresse ces personnes qu’au travers des résultats des laboratoires pharmaceutiques.  D’où l’intérêt de se prendre en charge en fonction de ses possibilités et de ses besoins individuels.

  • Pourquoi arrêter le pain blanc est déjà un pas de géant ?

Dans les boulangeries industrielles dont l’unique objectif est de sortir un produit toujours moins chère pour améliorer la marge de la société, on nous propose du pain blanc au levain optimisé (fabriqué en quelques heures contre 4 jours pour un levain naturel) dont la fermentation se termine dans les intestins et l’estomac. Ce procédé en fait du sucre rapide, autrement dit, un vrai poison ! Quand on creuse le sujet il paraît incroyable que ce produit trouve encore des consommateurs.

Pour deux raisons, la principale étant sa qualité nutritionnelle supérieure  qui le rend plus nourrissant et plus digeste. la secondaire étant la baisse du coût de revient du pain puisque on achète plus le levain. Levain qui nous sert également à la fabrication de pâte à pizzas, brioches…

N’omettons pas le plaisir de fabriquer sa nourriture, de la partager en famille entre amis…

  • Qu’est-ce qui rend ce pain plus digeste et plus nutritif ?

Et bien c’est comme un enfant, une plante, un arbre etc… quand on laisse les choses se faire dans le respect des étapes de maturation le résultat est toujours meilleur.

Un levain naît à partir d’une fermentation -lactique- de levures sauvages (ferments) et de bactéries présentes dans le sucre contenu dans la matière première (dont le miel, le raisin que l’on peu utiliser au démarrage).

Ces ferments sont sources de probiotiques qui renforcent l’équilibre de la flore intestinale.

L’eau que nous ajoutons réveille la vie de la céréale que nous allons maintenir en basse acidité, en fermentation lactique.

Afin de simplifier ce processus biochimique qui peu sembler plutôt complexe, retenons que lors de la fermentation d’un levain les bactéries lactiques se nourrissent d’amidon qui se transforment en maltose, un sucre lent donc bénéfique à la création de glycogène. Cette transformation facilite la digestion des amidons.

Cette acidité lactique contient des phytases* qui vont inhiber l’élan naturel du levain à aller se nourrir des sels minéraux et des oligo-éléments qui seront donc disponible pour une assimilation par l’homme.

*acide phytique contenu naturellement dans le son de blé

Mon pain au levain naturel, semi complet, aux céréales, cuit à la cocotte.

Mon pain au levain naturel, semi complet, aux céréales, cuit à la cocotte.

En bref, ce procédé naturel est source :

  • de probiotiques
  • de  sucre lent
  • sels minéraux
  • d’oligos éléments

Je souhaite vous avoir donné envie de passer le cap et ainsi de faire votre pain au levain « poussé » dans votre cuisine. Pour finir sachez qu’en 2014 pour une famille de 3 personnes j’avais estimé la dépense mensuelle de pain à 40€. Soit presque une journée de travail !  Autant travaillez moins pour vivre mieux en faisant son pain 😉

 

Namasté

Réjane A.

Conseillère vie et santé

>> Pour aller plus loin sur la problématique des blés modernes : Gluten – comment le blé moderne nous intoxique de Julien Venesson

 

NOTE IMPORTANTE : Cet article n’est pas un acte médical, mais constitue un ensemble de conseils dans le libre choix d’une auto médication. Les produits conseillés ne sont pas remboursés par la Sécurité Sociale. NE JAMAIS ARRÊTER UN TRAITEMENT MÉDICAL EN COURS

 

Share
réjane allons
Naturopathe et Permacultrice Naturopathe & Permacultrice Association Vie-Santé

Là où la coopération est naturelle, il n’y a pas de place pour le pouvoir et la domination. J’agis pour le rétablissement d’une société où la nature n’aura plus besoin d’être defendu. L’être humain en fait partie, et les maladies de civilisations sont la preuve de notre perte de connexion au mouvement cohérent de la nature de la vie.

Atteinte d’une spondylarthrite ankylosante depuis mes 22 ans, issue du milieu agricole j’ai exercé dans les ressources humaines puis la parapsychologie avant de me former à la nutrition et l’agroforesterie. La santé commence dans la graine !


réjane allons on Emailréjane allons on Facebookréjane allons on Twitterréjane allons on Youtube

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!