L’enfant, la rentrée, l’automne, l’hiver : choisir son soutient nutritionnel

Share

L’automne est une saison charnière. Pour l’enfant comme pour l’adulte, mal préparée, c’est une période qui peu entraîner fatigues et pathologies se prolongeant jusqu’à la fin de l’hiver voir même jusqu’aux beaux jours !
Après l’été, l’enfant a souvent pris vigueur et centimètres. Son corps a grandit et se retrouve dans de nombreux cas en déficience de certains nutriments essentiels. Et sans avoir même le temps de finir ce cycle, le voilà reparti pour une nouvelle année. Soumis à un rythme de vie similaire à celui de l’adulte il en supportera des conséquences plus graves encore puisque son système nerveux est immature.

A l’automne, l’enfant subit et la plupart du temps sans aucune préparations : les températures automnales lunatiques, la privation de sommeil, le confinement, l’alimentation industrielle, le stress, les pollutions, les effets secondaires des vaccins… tout cela sur ce petit système immunitaire immatures avant l’age de 7 ans. Reste encore à savoir ce que ses intestins ont vu passer et assimilés durant ses 7 premières années.

Si le mode de vie des parents ne permet pas à l’enfant d’être moins exposé à l’ensemble de ces facteurs, il me semble vitale de soutenir au mieux ce petit être.

-Un des outils nutritionnels que je propose systématiquement aux enfants durant cette période est une potion magique à boire, une algue : la spiruline. Sous sa forme liquide, j’y tiens particulièrement. Déjà car nos cellules répondent mieux aux produits qui contiennent de l’eau (voir travaux du Dr Emoto) et d’autre part car notre corps réagit plus rapidement à un produit qui reste fidèle à son biotope

Dans la phylogénie animale et végétale qu’il m’a été transmise dans mes apprentissages théoriques, la spiruline est une algue bleue, une cyanobactérie qui succède au règne bactérien. C’est donc la première algue de la vie sur Terre. Je l’utilise souvent pour provoquer « une remise à niveau » dans l’organisme.
Mais la spiruline est bien plus qu’une formidable boîte à nutriments essentiels pour le vivant.

Le produit de santé naturelle dont je vous parle ici est riche en phycocyanine, c’est d’ailleurs ce qui lui donne cette couleur si particulière. Mais surtout c’est une protéine fluorescente qui capture les photons pour transformer leur énergies lumineuse en énergie biologique. C’est en ça que je trouve la spiruline « magique » car elle contient en elle cette capacité de transformer la lumière en matière. On pourrait la surnommer l’algue de la création, l’algue de la lumière céleste…

-Oui elle fait rêver, du moins elle me fait rêver, mais que contient elle d’un point de vue purement biologique.

Selon les conditions météorologiques et les saisons la composition des algues varie. Je vous présente ici la liste des nutriments ainsi qu’un résumé non exhaustif des fonction et interaction de chacun. Et la aussi c’est magique !

– Fer : indispensable à la croissance, il est vital pour le transport de l’oxygène et le métabolisme des éléments nutritifs à l’intérieur des cellules

– Magnésium : C’est un oligo-élément essentiel. Nos sols en sont appauvries à cause des engrais industriels utilisés, riches en potassium et pauvres en magnésium (et sélénium). Il interagit avec certaines vitamines du groupe B pour le bon fonctionnement du système nerveux. Il est également essentiel à la détente, la concentration, le sommeil, l’humeur, le bon fonctionnement des appareils neuro-musculaire, ostéo-articulaire, osseux, (…) et à la fixation de la vitamine D.
Notez qu’il est également un anti-allergique et que les fortes chaleurs accélèrent la fuite de magnésium et le froid en augmente le besoin.

Vous constaterez par vous même l’utilité de donner à vos enfants (et vous même) du magnésium à cette période.

– Calcium : Indispensable à l’os, et à la dentition. Il a également une influence sur les cellules musculaires et nerveuses. Il mieux absorbé en présence de ressources suffisantes en vitamine D et magnésium.

– Potassium : Action bénéfique sur le surmenage à l’âge mûr. Il a un rôle essentiel dans l’équilibre acido-basique du corps et la gestion des fluides à l’intérieur des cellules.

– Sodium : Complémentaire au potassium il agit sur la gestion des fluides à l’extérieur des cellules, la transmission de l’influx nerveux et de la contraction musculaire

– Cuivre : Il agit en complément avec le fer à la formation de l’hémoglobine. Il joue un rôle également dans le métabolisme du calcium et du phosphore. On lui reconnaît par conséquent des propriétés anti-anémiques, anti infectieuses, anti-inflamatoire, anti-viral…

– Zinc : Dans le cas présent on retiendra que le zinc est indispensable à la croissance, au système immunitaire, à la régulation de l’humeur et l’apprentissage, au fonctionnement de nos sens, à la gestion de l’insuline…

– phosphore : Il permet le métabolisme du calcium, c’est un anti spasmodique.

– Manganèse ! Il est l’anti-allergique par excellence. Il intervient dans le processus de croissance notamment à la puberté (os, reproduction…)

– Chrome : Indispensable dans la régulation de la glycémie et de sa consommation. Les acides aminés présents dans la spiruline convergent également vers la diminution des fringales.

Vitamines et quelques unes de leures fonctions :

– E : anti-oxydant, anti-inflammatoire, elle protège les membranes cellulaires
– B1 : transmission de l’influx nerveux, stimule l’attention, la mémoire, l’appétit
– B2 : transforme les nutriments en énergie, fabrication des globules rouges (fer)
– B3 : synthèse de la sérotonine (la sérotonine étant elle même le précurseur de la mélatonine)
– B5 : fabrication et régulation des neurotransmetteurs, bon fonctionnement des glandes surrénales
– B6 : neurotransmetteurs, régulation de la glycémie, système immunitaire
– B8 : métabolisme glucose et gras, équilibre nerveux
– B9 : c’est juste la vitamine essentielle pour une bonne constitution nerveuse, participe à la création de toutes les cellules du corps (couramment prescrite aux femmes enceintes)
– B12 : fabrication et entretien des cellules nerveuses

ainsi que des protéines (dont la phycocyanine) qui contiennent l’ensemble des acides aminés essentiels, des glucides (simples) et des lipides (oméga 6).

La spiruline va donc améliorer la concentration, aider à la croissance physique, améliorer les défenses immunitaires, la protection des cellules et du système sanguin. Elle joue également un rôle de détoxifiant du foie et des reins et celui d’anti-oxydant. Ce dernier fait que en cas de surdosage, on peu déclencher une diarrhées, d’ou l’intérêt de débuter progressivement et de ne surtout pas hésiter à stopper la cure dès les premiers signes de maux de ventre chez l’enfant.

Personnellement, je vérifie toujours si l’enfant présente des signes d’hyper perméabilité intestinale avant d’en prescrire. Au quel cas on risque simplement une bonne courante et que les nutriments ne soient pas, ou soient mal assimilés par le corps. C’est une perte d’énergie considérable.

En conclusion et ceci n’engage que moi, la spiruline par son lien à la lumière reste le remède idéal pour l’enfant qui vient juste d’être incarné sur Terre. Puisse t-il lui permettre de conserver tout le rayonnement de son âme dans ce monde en pleine mutation.

Namasté

Réjane, votre coach vie-santé

 

Posologie adulte (recommandée par le laboratoire)
1 à 2 ampoules par jour avec de l’eau. A prendre avant les repas le matin et le midi. • Cure de fond : 2 ampoules par jour pendant un mois, soit 3 boites de 20 ampoules. • Cure de soutien :  1 ampoule par jour pendant 20 jour, 1 boite. A conserver au frais à l’abri de la lumière.

En commandant le produit depuis ce lien vous participez activement à soutenir les activités de ce site ainsi que de l’Oasis Ressource Colibris. Nous vous en remercions chaleureusement.

Share

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :