Fév 22

Règles douloureuses, syndrome prémenstruel

Share

Le corps féminin est une création absolument prodigieuse, enfin j’ai cette tendance à m’émerveiller de tout c’est vrai. Néanmoins, une majorité de femme s’accordera sur le fait qu’il y a toujours une période difficile pour notre corps voir notre état émotionnel, c’est la semaine qui précède l’arrivée de nos règles. Cette période de mal être général porte le nom de syndrome prémenstruel, il toucherai 75% de femmes.

Et pour celles ci, il peut être un vrai sacerdoce. Et j’en parle en connaissance de cause, avec mon rhumatisme inflammatoire, c’est très simple ; sans prise en charge par des thérapies naturelles je suis bonne pour marcher avec une canne et me lever chaque matin pendant 3 ou 4 jours avec une migraine.

Grosso modo les symptômes que l’on retrouve sont :

  • d’ordre physique : fatigue, douleurs et/ou gonflement du bas du ventre, maux de tête…
  • d’ordre émotionnel : irritabilité, légère déprime….

Il est essentiel de noter que tout ces symptômes doivent être adaptés en fonction de notre terrain et qu’en conséquence, ils varient et diffèrent selon chaque femme. De même, n’oublions jamais que chaque individu est unique et que des résultats spectaculaires chez une majorité d’individus inclus aussi un échec pour la minorité restante.

Ce syndrome dure en moyenne 7 jours mais cette durée peu s’étendre à 14 jours pour les femmes qui ont le plus de mal à drainer leurs hormones et/ou qui ont un déséquilibre œstrogènes/progestérone important . 14 jours ce n’est pas un hasard, pourquoi ? [article à venir en cours de rédaction]

Dans cette période qui varie donc de 7 à 14 jours avant le début de nos règles, nous sommes soumise à une fluctuation typique entre la sécrétion de nos œstrogènes, en baisse, et l’augmentation de la progestérone. Tandis que l’ovule n’a pas été fécondé la progestérone diminue à son tour. Très fréquemment on retrouve un excès d’œstrogène ou une insuffisance de progestérone, un déséquilibre aux origines poli-factorielles qui joue un rôle prépondérant dans le syndrome prémenstruel.

Je ne traiterai pas ici de l’origine de ce déséquilibre tant il y en a à dire depuis les siècles passés à nos jours. Dans le nouveau monde certainement la femme (et l’homme aussi….) sera traité en conscience, et par conséquent avec le respect qui lui est dû et qu’elle se doit. Nous pouvons supposer alors que le syndrome prémenstruel aura disparu.

En attendant j’utilise une plante qui pousse dans ma forêt-jardin et dont l’efficacité m’a été révélée par mes formateurs : l’achillée mille-feuille.

Selon la phytothérapie voici quelques unes des propriétés de l’achillée mille-feuille :

Achillée mille-feuille photo visoflora en attente de photo personelle

Achillée mille-feuille
photo visoflora
en attente de photo personnelle

En usage interne

  • antispasmodique
  • sédatif uro-ovarien
  • fait venir les règles
  • diurétique
  • hémostatique

De même, voici un exemple des indications en corrélation avec le sujet :

En usage interne

  • fatigue générale
  • lymphatisme
  • spasmes des voies digestives et utérines
  • dysménorrhées
  • aménorrhées (suite choc émotionnel ou grand froid)
  • troubles de la ménopause
  • lithiase biliaire ou urinaire (calculs)
  • varices, phlébites, hémorroïdes

Pour ma part, j’utilise un petit ordinateur que j’ai découvert grâce au Pr Joyeux et qui me permet de suivre de près mon cycle : le Lady Comp, ou gameboy pour les intimes… Ainsi 7 jours avant le début de mon cycle je commence à prendre en infusion une à deux tasses de la partie aérienne fleurie de la plante (tige de 10 À 15cm) que j’ai récoltée et fait sécher au soleil de début d’été. Le résultat est la disparition du syndrome prémenstruel. Je suis en forme et je peux ainsi profiter de toute la belle énergie créatrice de ce merveilleux cycle de vie.

Car la femme à la possibilité de donner naissance sous toutes les formes que la nature lui offre. Ainsi, pouvons nous donner un corps à une âme, de même que planter un arbre, transmettre un savoir, prendre soins, bâtir une maison, réparer (…) Si il n’est pas vital pour nous d’enfanter, créer dans le respect des lois universelles, est notre nature profonde. Et par conséquent vital pour notre équilibre.

En souhaitant vous avoir éclairé dans votre cheminement.

Réjane, conseillère vie et santé

NOTE IMPORTANTE : Cet article n’est pas un acte médical, mais constitue un ensemble de conseils dans le libre choix d’une auto-médication. Les produits conseillés ne sont pas remboursés par la Sécurité Sociale. NE JAMAIS ARRÊTER UN TRAITEMENT MÉDICAL EN COURS

Liens pratiques ; où commander vos produits (là ou je commande quand ça ne pousse pas chez moi) :

Roy-eau Achillée Millefeuille Bio (ampoules)

Proposition thérapeutique : 2 ampoules par jour matin et soir pendant les 14 jours précédents les règles

Synergie possible avec le marronnier d’inde

LABORATOIRE LA ROYALE http://www.la-royale.com Une commande passée avant 15h par téléphone est expédiée le jour même (avant 11h le samedi) Appel gratuit depuis la France et l’europe : 00 800 29 06 82 76 Port et emballage en sus. Merci d’indiquer le code 15397

 

 

Share
réjane allons
Naturopathe et Permacultrice Naturopathe & Permacultrice Association Vie-Santé
Là où la coopération est naturelle, il n'y a pas de place pour le pouvoir et la domination. J'agis pour le rétablissement d'une société où la nature n'aura plus besoin d'être defendu. L'être humain en fait partie, et les maladies de civilisations sont la preuve de notre perte de connexion au mouvement cohérent de la nature de la vie.
Atteinte d'une spondylarthrite ankylosante depuis mes 22 ans, issue du milieu agricole j'ai exercé dans les ressources humaines puis la parapsychologie avant de me former à la nutrition et l'agroforesterie. La santé commence dans la graine !
réjane allons on Emailréjane allons on Facebookréjane allons on Twitterréjane allons on Youtube

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!