Le Xylitol, un sucre pour les diabétiques, en prévention du diabète et dans les maladies neurodégénératives

Le Bouleau, l'arbre dont est tiré le Xylitol

Le Bouleau, l’arbre dont est tiré le Xylitol depuis son écorce.

Le Xylitol est un édulcorant de la famille des polyol, obtenu à partir de bois de bouleau. Il convient aux diabétiques et aux personnes ayant des prédispositions génétiques au diabète (insulinorésistance). Son apport calorique et son indice glycémique [IG] sont beaucoup plus faibles que le sucre blanc (saccharose).

Un pouvoir sucrant naturel, un indice glycémique bas

En effet, le Xylitol, possède un indice glycémique de 7 soit 10 fois moins que le sucre blanc, avec le même goût et le même pouvoir sucrant.

En pâtisserie, la cuisson augmente d’environ 30% le pouvoir édulcorant du xylitol. A retenir : 70 gr de xylitol = 100 gr de sucre blanc

Vous l’aurez compris c’est l’alternative naturelle parfaite pour les diabétiques mais également en prévention des maladies métaboliques.

Une protection contre les caries dentaires

Mais ce n’est pas tout. Alors que le sucre blanc traditionnel, par son acidité, favorise la présence de bactéries buccales provoquant des caries et une mauvaise santé bucco-dentaire,  le Xylitol réduit de 85% le risque de développer des caries.

Comme il n’est pas acide, il ne modifie pas le pH de la bouche et de ce fait, en réduit les bactéries Streptococcus mutans détériorant les dents et par conséquent, il reminéralise l’émail des dents.

Un allié contre l’acidification de l’organisme

Le Xylitol étant alcalinisant, il aide à lutter contre l’acidification de l’organisme. Il s’est avéré efficace pour inhiber le Candida albicans ainsi que d’autres bactéries intestinales dangereuses telles que l’Helicobacter pylori, responsable d’ulcères gastriques.

Prudence lors des achats

Vous connaissez certainement le Xylitol, on le retrouve couramment dans les chewing-gums sans sucre. Néanmoins il faut être prudent, il est devenue un marché attractif pour le secteur industriel qui l’extrait certes d’écorce de bouleau, mais aussi de rafles de maïs, de coques de noix de coco. Il subit dans ce cas de multiples étapes de transformations pour être purifié. De plus, les enzymes utilisées par la fabrication du xylitol peuvent provenir d’organismes génétiquement modifiés [OGM] comme le maïs. Il faut donc vérifier lors de nos achats que le produit final est bien issu du bouleau ou de maïs sans OGM.

Débuter la consommation progressivement

Comme je l’ai indiqué plus haut, le xylitol est un polyol. Particularité de cette famille de sucre, au cours de la digestion, l’intestin ne l’absorbe qu’en partie. Si le Xylitol est consommé en grande quantité, quand il va arriver dans l’intestin, il favorisera l’entrée d’eau dans le tube digestif. Ce phénomène peut être à l’origine de diarrhées osmotiques. Ce type de diarrhées est plus inconfortable que dangereux, mais pour éviter de rencontrer des problèmes de ce genre,  je vous recommande de limiter votre consommation de à 10 à 15 g par jour en plusieurs prises. Si vous ne rencontrez pas de soucis digestifs vous pourrez alors l’augmenter.

Xylitol et préventions des maladies neurodégénératives [MND]

Dans la préventions des maladies neurodégénératives [MND] comme Alzheimer, il est le sucre à favoriser. Mais pour ma part et les recherches en cours allant en ce sens,  il devrait l’être dans l’ensemble des maladies neurodégénératives :  Parkinson, Troubles fronto-temporaux, maladie de Huttington, démence à corps de Lewy…

Des études* ont mis en évidence une prédisposition de 50% des personnes atteintes de diabète de type 2 à développer la maladie d’Alzheimer.

En 2005, une chercheuse, Suzanne de la Monte, professeur à l’hôpital de Rhode Island aux États-Unis, a observé que chez les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, les cellules cérébrales présentent une perte de sensibilité à l’insuline et que celle-ci s’aggrave avec la sévérité de la démence. Les cellules neuronales deviennent en quelque sorte résistantes à l’insuline, ce qui explique qu’elles n’utilisent plus correctement le glucose. Elle émet alors l’hypothèse que la maladie d’Alzheimer serait une forme de diabète du cerveau. La chercheuse parle de diabète de type 3.

En 2017 cette hypothèse est validée, et devient une référence dans l’axe de recherche vers le développement de nouvelles thérapies pour la maladie d’Alzheimer.

Une étude de 2009 établit par Corinne Lautier (Inserm) et Florin Grigorescu (Université de Montpellier) met en évidence des données qui suggèrent qu’une des explications de l’association entre diabète de type 2 et maladie d’Alzheimer avec accumulation de peptides amyloïdes béta, serait un défaut de l’enzyme de dégradation de l’insuline [IDE] et, dans ce cas, l’hyperinsulinisme serait l’altération primaire et la résistance à l’insuline une conséquence secondaire.

Il semble évident qu’il faut maîtriser l’apport de glucose dans le sang qui provoque l’augmentation de l’insuline. D’une part, par une nutrition ajustée. D’autre part il ne faut pas négliger l’importance de l’adaptation aux facteurs de stress.

Qu’en est il au Valadou ?

En qualité d’intervenante freelance au sein du Valadou (plateforme d’accueil et de répit pour les personnes atteintes de MND et leurs aidants) j’ai mis en place le Xylitol en décembre 2020 pour tous les malades dont ceux atteints de diabète. Depuis, il est utilisé pour la pause café ou en atelier de cuisine.

L’essentiel en résumé

  • Du point de vue gustatif : 1 cuillère à café de xylitol = 1 cuillère à café de sucre blanc
  • Du point de vue de la nutrition : IG sucre blanc (saccharose) : 70  et IG Xylitol : 7 
  • Au niveau des calories : Xylitol = 2,4 kCal/gr < sucre blanc 4 kCal/gr c’est presque la moitié moins !
  • En pâtisserie la cuisson augmente d’environ 30% le pouvoir édulcorant du xylitol. Donc 70 gr de xylitol = 100 gr de sucre blanc
  • Il est alcalinisant et de ce fait prévient naturellement les caries et le développement du Candida albicans et Helicobacter pylori
  • Débuter progressivement la consommation de à 10 à 15 g par jour en plusieurs prises
  • Une glycémie normale permet de prévenir les maladies métaboliques et neurodégénératives 

 

Cet article va être proposée pour la Gazette du Valadou du 1er semestre 2021. Je vous remercie par avance de vos commentaires sous cet article et de vos partages sur les réseaux sociaux.


NOTE IMPORTANTE : Ce qui est proposé sur ce site n’est pas un acte médical, mais constitue un ensemble de conseils dans le libre choix d’une auto-médication. Les produits conseillés ne sont pas remboursés par la Sécurité Sociale.  NE JAMAIS ARRÊTER UN TRAITEMENT MÉDICAL EN COURS.

2 pings

  1. […] 60 gr de Xylitol […]

  2. […] 70 gr de Xylitol […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :