Enseigner & transmettre des solutions naturelles de vie & santé

Share

Enseigner & transmettre des solutions naturelles de vie & santé : solutions pour une vie nouvelle

Mon métier ne consiste pas seulement à conseiller ce qui est écrit dans les livres d’enseignements mais également à observer, analyser et transmettre des solutions qui permettent à chacun de s’adapter selon les conditions de vie qui lui sont propre en cet instant présent. Et c’est dans cet instant que l’on rend possible l’avenir. – Réjane

 

Fort du constat, que l’ère du capitalisme et par conséquent de l’individualisme, touche à sa fin, nous devons trouver un nouveau système et accepter en confiance et sans regrets, ni amertume de laisser partir l’ancien.

A moins de manquer totalement d’éveil et de bon sens, nous savons que nous sommes tous concernés. Que nous soyons jeunes actifs, retraités, enfants, riche, pauvre, bossu…la nature elle ne fait pas la différence. Ce cycle qui touche à sa fin ne demande pas notre solde bancaire ou notre statut social pour décider de l’endroit et/ou des personnes à secouer.

Privé de sens de l’adaptation, l’être humain est voué à être exposé à un stress exponentiel, jusqu’à ce que la fin arrive, dans un chaos plus ou moins contrôlé. Mais ce serait une erreur de s’arrêter là. L’essentiel à retenir, étant que du chaos naît toujours de belles choses.

C’est un principe physique, tout est voué à transformation. Par conséquent il ne sert à rien de s’enliser dans les problèmes avec ceux qui les entretiennent. Faire sa part dans ce qui nous rend heureux est la meilleure des alternatives ! Nous sommes assez nombreux pour intégrer chaque domaines nécessaires à la vie.

« Tout système ordonné tant vers le chaos » – (?)

Notre système est sclérosé, ankylosé et lutte contre ce principe d’évolution. Tout y passe : l’éducation, la santé, l’instruction, la vie de famille, le couple, l’amitié, le travail que je préfère nommer activité créative. Chaque domaine de nos vies est soumis au poids d’une structure fissurée en haut comme en bas, nous au milieu, prenant les morceaux sur la figure d’une part et voyant le sol se dérober sous nos pieds d’une autre part.

D’ici et de là des personnes dont l’esprit créatif et l’âme ont survécu, osent parler. Certains mettent en évidences les blocages, d’autres proposent un autre paradigme. Comme la vie me l’a appris dans mon expérience de thérapeute ou encore dans celles de l’instruction et de l’éducation. Il n’y a pas une solution mais il y a DES solutions.

« Dès l’instant où un mode de vie spécifique est adopté comme étant la norme générale, il devient une barrière aux relations humaines, qui elles répondent au principe d’adaptation constante » – (A.R)

Et oui pourtant c’est du bon sens à la base, on ne décrète rien : on observe, on communique, on s’adapte et c’est tout. L’être humain fait partie intégrante de la nature et l’un comme l’autre sont en constante évolution. Prenons exemple sur la capacité à communiquer des végétaux. Faisons de même avec leur sens de l’adaptation. Sont-ils en concurrence ? Établissent ils des règles qui permettent la vie uniquement au plus dominateur  ?

Non c’est l’humain qui fait cela. Et nous en sommes au point d’avoir réussi l’exploit de rendre de plus en plus de femmes et d’hommes stériles. Serait-ce ça l’égalité des sexes ? De même, nous avons laissé des entreprises créer des produits tueurs d’abeilles alors même qu’elles sont essentielles à la création de notre nourriture ! Nous créons des faux besoins, ne sachant même plus répondre aux fondamentaux. Il n’y a qu’à voir ces pays où la nourriture manque mais chacun possède son smartphone.

Notre potentiel créatif nous a été usurpé, et ce, dès le plus jeune âge. Cela remonte à bien des centaines d’années et je ne m’attarderais pas ici à expliquer le pourquoi ou le comment. Retenons simplement que tout cela est la conséquence de l’industrialisation de la pensée.

Apporter des solutions équitables, justes et viables (se référer aux principes de la permaculture). S’inspirer de systèmes déjà en place sur le territoire et dans le monde. Et pouvoir de ce fait inspirer d’autres initiatives, ailleurs, c’est ce qui relève de la priorité.

J’ai le souhait profond que de façon locale, nous puissions créer un mode de fonctionnement flexible qui puisse répondre à nos besoins fondamentaux sans qu’il y ait de laissé pour compte. Accepter nos différences, c’est peu être aussi une façon de refuser la médiocrité. Nous unir dans la diversité est ce qui témoigne de notre humanité.

« Il n’y a pas une structure meilleure mais différentes structures qui sont les meilleures dans différentes conditions » (?)

Vie-santé se réorganise ainsi, au gré de mon cheminement personnel. Le menu du blog a été restructuré afin de présenter mon activité de naturopathe et ses spécificités et également d’être la vitrine d’un mode de vie aussi proche que possible du système permaculturel.

La fleur permaculturelle locale, et ses différentes thématiques, vous permettra de trouver une liste non-exhaustives d’initiatives et de structures locales citoyennes.

Il m’est  humainement impossible de continuer à traiter de façon indépendante le domaine de la santé, sans aborder les autres domaines de l’existence. Tous sont interdépendants. Et c’est grâce à cette approche holistique que j’ai réussi à continuer, à vivre. Et c’est cette particularité qui fait que ce que j’ai à offrir est différent et peu vous amener  à me choisir pour vous conseiller à un moment dans votre vie et votre santé.

Souvenez-vous des paroles d’Albert Einstein :

On ne peut pas résoudre un problème avec le même mode de pensée que celui qui a généré le problème

 

A bientôt 🙂

Réjane, Naturopathe-Permacultrice


NOTE IMPORTANTE : Ce qui est proposé sur ce site n’est pas un acte médical, mais constitue un ensemble de conseils dans le libre choix d’une auto-médication. Les produits conseillés ne sont pas remboursés par la Sécurité Sociale.  NE JAMAIS ARRÊTER UN TRAITEMENT MÉDICAL EN COURS.

Share

Santé du sol et maladies neurodégénératives, des liens existent-ils ?

Share

Un sol peut-il être toxique – et induire des maladies neurodégénératives – en dehors de toute contamination d’origine chimique ou radioactive ? C’est la question que pose Georges Oxley dans son livre « La fleur au fusil ». Biologiste indépendant et spécialiste de la vie des sols, Georges Oxley nous relate sa discussion avec un producteur de …

Share

Lire la suite

En quoi consiste le régime méditerranéen

Share

Chaque peuple habitant le pourtour méditerranéen est porteur de sa propre culture gastronomique et la diète méditerranéenne y puise sa source. En conséquence, sans être pour autant une partition à suivre à la note, le régime méditerranéen répond à des critères spécifiques.

Share

Lire la suite

Alzheimer, troubles cognitifs, maladies neuro-dégénératives, le régime méditerranéen est-il efficace ?

Share

Que disent les études ? Selon une étude réaliséE aux Etats-Unis portant sur une population de 2258 personnes, le régime méditerranéen réduirait de 40%  les risques d’Alzheimer* ! Le chercheur Nord-Americain Nicolas Scarmeas déclare : le régime méditerranéen permettrait d’éviter certains déficits cognitifs Il préconise pour cela une alimentation riche en poissons, légumes, fruits, céréales et …

Share

Lire la suite

French Paradox : une spécificité française

Share

Le French Paradox part d’un constat étonnant : une consommation de vin régulière et modérée aurait des effets bénéfiques sur la prévention des maladies cardiovasculaires… En cause ? Les polyphénols, et une meilleure hygiène de vie. Explication détaillée de cette spécificité française. Naissance du French Paradox Attaque, infarctus, accident vasculaire cérébral… autant de maladies cardiovasculaires qui …

Share

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :